Église Saint-Jacques

Rédigé le 23/06/2023
Constance Pluviaud


UN LIEU

L’église est l’ancienne chapelle du château disparu de Castelnau. Le chœur et la première travée à l’Est sont gothiques du XVe siècle, le reste probablement du XVIIe siècle. Le sanctuaire a été restauré en 1966 par l’architecte Bessagnet. La chapelle de la Vierge, au Sud, contient un retable de bois, de style baroque, de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle, avec une statue de la Vierge en bois, dont la niche est entourée de fleurs en bouquets et d’angelots. Les toiles sur les panneaux latéraux sont signées Dardignac 1759. Dans la chapelle Nord, restent du retable primitif deux panneaux de bois sculpté : La Décollation de saint Jean-Baptiste, saint Antoine, et le panneau central au fond de l’église : La Pentecôte. Dans l’église se trouvent une statue de l’enfant Jésus, en bois sculpté (XVIIIe siècle), classée, des fonts baptismaux en pierre du XVIIe siècle, un bas-relief d’albâtre du XVe siècle, classé, Le Christ en croix. Le clocher est du XVIIe siècle.


UNE PRIÈRE

Quand on s’est mis devant le Christ en croix et qu’on se voit pécheur jusqu’au fond de l’être ; quand on se sait pardonné par le plus grand amour, on peut affronter le malheur du monde, on peut apporter le pardon et l’espoir au cœur de la nuit, annoncer une Église fondée sur Pierre, pécheur et pardonné. Quand on rêve d’apporter la justice aux affamés, la joie aux malheureux, la paix entre les ennemis, et qu’on a vu Jésus toucher les lépreux, embrasser les enfants et sécher les larmes des mères, on peut oser lui demander d’être admis à sa suite, et de marcher parmi ses disciples. Quand on a livré sa vie au Seigneur Jésus, quand on engage son existence dans une décision de fond, on trouvera toujours dans le monde des frères et des sœurs, des hommes et des femmes sachant pour quoi ils vivent, et l’on verra paraître le vrai visage d’une Église accueillante et sereine au milieu des hommes. Quand on a entendu les cris de détresse de la terre, et qu’on sent germer l’espoir aux quatre coins du monde, on cherche à rejoindre le cœur de l’univers, le centre mystérieux de l’humanité. Et l’on va se mettre au service de l’Église et du Pape, pour mieux entendre monter ces appels.

Jacques Guillet s. j.


UNE ŒUVRE

Le très beau vitrail (4,5 x 2,5 m) représentant le Christ en croix, dans le chœur, inséré dans des fenêtres de style flamboyant, est une œuvre du début du XVIe siècle, classée. Au bas du vitrail, écusson des comtes de Foix, captaux de Buch, et seigneurs de Castelnau, et probablement des Foix-Candale et de Jean de Foix. Sur le revers des gambières d’un soldat, on lit les initiales A.H. et V.A.



Téléchargez le guide complet et partez à la découverte d'autres églises du Médoc !


GUIDE MEDOC EGLISES-2023 GUIDE MEDOC EGLISES-2023